Certifications

Les volailles labellisées Label Rouge

Partager cet article

Le goût est au cœur de ce label puisque le Label Rouge garantit officiellement un niveau de qualités gustatives supérieur aux volailles standard. Pour s’en assurer, ces qualités sont vérifiées à l’aveugle tous les ans par des experts et des panels de consommateurs.  

En Label Rouge, l’éleveur s’engage également en matière de bien-être animal et d’environnement ! En effet, les conditions de production des volailles Label Rouge, homologuées par les Pouvoirs Publics, fixent des critères majeurs de bien-être animal, contrôlés à plusieurs niveaux. Pour ce qui est du respect de l’environnement, l’éleveur s’engage grâce à la pratique d’une agriculture durable et un élevage de proximité, ancré dans les régions françaises

Des critères d’élevages précis

Les volailles fermières Label Rouge sont principalement caractérisées par leur vie en plein air ou en liberté tout au long de la journée. En plein air, leur parcours extérieur est clôturé avec un espace d’au moins 2 m² pour un poulet. En liberté, le parcours est illimité, sans clôture. La densité maximale des volailles par bâtiment est définie par espèce. On y trouve par exemple 11 poulets/m² ou 13 pintades/m².    

Les souches (races) de volailles fermières de chair Label Rouge autorisées sont rustiques à croissance lente ou adaptées aux conditions d’élevage en plein air. Ces souches ont été reconnues et validées comme ayant un intérêt démontré pour le bien-être animal par le European Chicken Commitment – ECC (engagement créé par des ONG de protection animale européennes). La durée minimale d’élevage est définie par espèce : par exemple 81 jours pour le poulet et 94 jours pour la pintade.  

Les caractéristiques des volailles fermières Label Rouge reposent sur un cahier des charges contrôlé par un organisme indépendant.